Navigation – Plan du site

Laboratoire d’excellence TransferS

Image 10000201000000B7000000A12A4F1C76.png

Initiés en 2010, les Laboratoires d’Excellence ont pour objectif de doter de moyens significatifs des unités de recherche à visibilité internationale. Dans ce cadre, TransferS rassemble autour de la question des transferts culturels, l’ensemble des laboratoires de Sciences Humaines et Sociales de l’École normale supérieure, ses bibliothèques littéraires et deux unités du Collège de France. Pleinement intégré dans la vie de l’École normale supérieure, TransferS est implanté dans les locaux de la rue d’Ulm.
La mise en œuvre de ce projet ambitieux passe non seulement par l’appui d’une équipe au service des chercheurs, mais aussi par le financement de différentes opérations. TransferS soutient chaque année plusieurs dizaines de programmes de recherches structurés en quatre axes thématiques ainsi que de nombreuses publications et diverses actions de diffusion des connaissances. De plus, la création d’un pôle Humanités Numériques offre à ses partenaires la possibilité de développer les outils les plus appropriés.

École normale supérieure


L’École normale supérieure de la rue d’Ulm a été créée à Paris, en 1794. À l’origine, l’École a pour vocation de former les maîtres de l’enseignement secondaire et supérieur. Très tôt, elle abrite une recherche de haut niveau, avant même les travaux que Louis Pasteur conduisit en ses murs. La contribution de l’École à la recherche scientifique est considérable. Parmi ses anciens élèves, elle compte plusieurs prix Nobel, les médailles Fields françaises et plus d’une centaine d’académiciens. N’oublions pas un grand nombre de philosophes et d’écrivains, de Foucault à Bourdieu, de Sartre à Césaire. L’École normale supérieure est un haut lieu de la recherche française, grâce à ses quarante laboratoires, tous pionniers dans des domaines aussi divers que l’histoire de l’art, l’optique quantique ou les études cognitives. Elle comporte seize départements d’enseignement et de recherche qui couvrent l’essentiel des disciplines littéraires et scientifiques.

Collège de France


Institution unique en France fondée en 1530, le Collège de France est un établissement public d’enseignement supérieur sans équivalent à l’étranger. Il est à la fois le lieu de la recherche dans tous les domaines des lettres, des sciences et des arts, et celui de son enseignement.

Paris Sciences et Lettres


L’Initiative d’Excellence PSL est un pôle d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial, initié en 2010 selon la même volonté que les labex. Douze labex relèvent de PSL, dont TransferS est le seul en Sciences Humaines et Sociales.

Axes de recherche

Cultures et périphéries

Cet axe vise à montrer comment des systèmes culturels se modifient à partir de leur périphérie et la transforment en retour. Ses points de départ sont les cultures matérielles étudiées par l’archéologie, les pratiques sociales, l’anthropologie, l’ethnologie et l’histoire économique.

Penser en langues et traduire

Prolongeant le précédent, ce volet traite des phénomènes de circulation et d’appropriation linguistiques. La différence des langues, le passage de l’une à l’autre et la traduction sont abordés du point de vue de leurs incidences sur la pensée philosophique ou l’histoire culturelle, de l’Antiquité à nos jours.

Esthétiques de la translation

Le déplacement d’un espace culturel à l’autre dans le domaine esthétique permet de réviser certaines filiations établies. Sont alors considérées, dans le temps long, l’histoire des réseaux d’échanges entre protagonistes de la vie artistique, la circulation des œuvres ou encore la diffusion de certaines techniques.

Histoire des sciences

Les translations permettent aussi de revoir nombre de données de l’histoire des sciences. La circulation et l’épistémologie des savoirs, les transferts philosophiques ou l’histoire transnationale du droit sont autant de cas de figure auxquels le labex applique ses perspectives théoriques et ses méthodes.

Pôle Humanités Numériques

Afin de contribuer au développement d’outils numériques au service de la recherche, TransferS s’est doté d’un pôle Humanités Numériques. Il intervient sur la structuration et la visualisation des informations par la création de bases de données et la cartographie.
Ce pôle de soutien offre une analyse technique aux différents projets scientifiques. Optimisant les méthodes et les pratiques de la recherche, il favorise les collaborations entre chercheurs autour de systèmes numériques partagés. Enfin, le pôle Humanités Numériques contribue à l’émergence de projets innovants.

Diffusion des savoirs

La formation à et par la recherche est assurée par de nombreux séminaires dispensés au sein des composantes. Ces séminaires s’enrichissent de l’accueil de professeurs invités étrangers et d’une politique de captations audio-visuelles diffusées en ligne, mise en place par l’ENS. Le récent partenariat avec l’Université de Fudan s’inscrit pleinement dans ce cadre. Outre l’intervention de professeurs chinois à l’École, de nombreux chercheurs du labex vont enseigner à Shanghai et des professeurs chinois sont appelés à venir à l’ENS.

http://transfers.ens.fr/

  • Logo Éditions de la maison des sciences de l’homme
  • Logo DVA-Stiftung
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • Revues.org