Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Laurent Thévenot est Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Groupe de Sociologie Politique et Morale, GSPM) et Administrateur à l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques, Paris (Laboratoire de Sociologie Quantitative). Initiateur avec Luc Boltanski de la sociologie pragmatique du sens critique de la justice ouverte par leur ouvrage Les Économies de la grandeur (1987) puis développée autour du GSPM qu’ils ont créé en 1984, il est également à l’origine du courant « Économie des conventions », avec d’autres économistes et sociologues soucieux d’une approche critique rompant avec les courants orthodoxes centrés sur le marché et l’individu. La pluralité des conventions et épreuves de qualification en grandeur a permis la décomposition systématique et comparée d’organisations productives et associatives.
Une nouvelle étape l’a conduit à traiter d’une pluralité de modes de coordinations, depuis le plus personnellement proche jusqu’au plus publiquement commun, aboutissant à une Sociologie des régimes d’engagement (2006). Il a co-animé des programmes internationaux de recherche utilisant cette sociologie pour étudier la transformation historique des politiques publiques (Les politiques du proche) et mener une analyse transversale comparée des formes d’évaluation et d’engagement dans différentes « architectures de communauté » aux États-Unis et en France (avec Lamont, M.: Rethinking Comparative Cultural Sociology: Repertoires of Evaluation in France and the United States, 2000) ainsi qu’en Russie (Des liens du proche aux lieux du public).
Laurent Thévenot sur le site de l’EHESS.

2Laurent Thévenot ist Studiendirektor an der École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Groupe de Sociologie Politique et Morale, GSPM) und Administrator am Institut National de la Statistique et des Études Économiques, Paris (INSEE, Laboratoire de Sociologie Quantitative). Gemeinsam mit Luc Boltanski begründete er mit dem Werk Les Économies de la grandeur (1987) die pragmatische Soziologie des kritischen Gerechtigkeitssinns, die anschließend im Umkreis der von ihnen 1984 gegründeten GSPM weiterentwickelt wurde. Laurent Thévenot gehört mit anderen Soziologen und Ökonomen zu den Initiatoren der »Économie des conventions«, ein Ansatz, der sich kritisch mit den orthodoxen, auf Markt und Individuum fokussierten Strömungen auseinandersetzt. Anhand der Pluralität der Konventionen und Größe qualifierenden Prüfungen ließen sich produktive und assoziative Organisationen systematisch und vergleichend aufgliedern.
Die Pluralität der Koordinationsmodi, die vom persönlich Nächsten bis zum am weitesten öffentlich Gemeinsamen reicht, stellt eine neuere Phase der Forschungen von Thévenot dar und hat in dem Buch Sociologie des régimes d’engagement [Soziologie der Regimes des Engagements] (2006) ihren Niederschlag gefunden. Er war an der Durchführung internationaler Forschungsprogramme beteiligt, die diesen soziologischen Ansatz nutzen, um die historische Transformation der staatlichen Politikprogramme zu untersuchen (Les politiques du proche) und um eine vergleichende Querschnittsanalyse von Formen der Evaluierung und des Engagements in unterschiedlichen Gemeinschaftsstrukturen (»architectures de communauté«) in den USA und Frankreich (mit Lamont, M.: Rethinking Comparative Cultural Sociology: Repertoires of Evaluation in France and the United States, 2000) sowie in Russland (Des liens du proche aux lieux du public) durchzuführen.
Laurent Thévenot auf der Website der EHESS.

Haut de page

Bibliographie

(Sélection / Auswahl)

Monographies / Monographien

L’Action au pluriel: sociologie des régimes d’engagement, Paris, La Découverte, 2006.

Zus. mit Boltanski, L.: On justification. Economies of worth, aus dem Französischen von Catherine Porter, Princeton, Princeton University Press, 2006.

Articles récents / Neuere Artikel

»Reconnaissances: avec Paul Ricœur et Axel Honneth«, in: Delacroix, C. / Dosse, F. / Garcia, P. (Hg.): Paul Ricœur et les sciences humaines, Paris, La Découverte, 2007, S. 127–143.

»Organizzazione e potere. Pluralismo critico dei regimi di coinvolgimento«, Sociologia del Lavoro, 102, Sondernummer »Le convenzioni del lavoro, il lavoro delle convenzioni«, 2007, S. 86–106.

»Convention school«, in: Beckert, J. / Zafirovski, M. (Hg.): International Encyclopedia of Economic Sociology, London, Routledge, 2006, S. 111–115.

»Configurations creatives dans les Humanites et figurations de l’humanité en communauté«, Novoye Literatournoye Obozrenie, 77, 2006, S. 285–313.

»Laurent Thévenot answers ten questions about economic sociology«, Economic Sociology, 8 (1), 2006, S. 36–40.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Laurent Thévenot », Trivium [En ligne], 5- Sociologie des conventions, mis en ligne le 10 janvier 2010, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://trivium.revues.org/3587

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des la revue Trivium sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Éditions de la maison des sciences de l’homme
  • Logo DVA-Stiftung
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • Revues.org