Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Corinne Bonnet est professeur d’histoire ancienne à l’Université de Toulouse (UTM) et directrice de l’équipe PLH-ERASME sur la réception de l’Antiquité. Actuellement membre de l’Institute for Advanced Study (Princeton, Hetty Goldman Fund), elle travaille sur les relations entre le monde gréco-romain et les cultures du Proche-Orient ancien, spécialement du point de vue des pratiques et traditions religieuses. Elle s’intéresse également à l’histoire des échanges scientifiques et des disciplines au sein des Sciences de l’Antiquité aux xixe et xxe siècles, notamment par le truchement des archives de Franz Cumont. Elle a coordonné le groupe international de recherche sur « Les religions orientales dans le monde grec et romain », avec Jörg Rüpke et Paolo Scarpi.

2Corinne Bonnet ist Professorin für Alte Geschichte an der Universität Toulouse (UTM) und leitet das Projekt PLH-ERASME über die Rezeption der Antike. Als Mitglied des Institute for Advanced Study (Princeton, Hetty Goldman Fund) arbeitet sie derzeit über die Beziehungen zwischen der griechisch-römischen Welt und den Kulturen des Nahen Ostens der Antike, speziell unter dem Gesichtspunkt religiöser Praktiken und Traditionen. Sie beschäftigt sich außerdem mit der Geschichte des wissenschaftlichen Austauschs und der Disziplinen von der Antike bis zum 19. und 20. Jahrhundert, unter maßgeblicher Beteiligung der Archives Cumont. Zusammen mitJörg Rüpke und Paolo Scarpi leitete sie das internationale Forschungsprojekt »Les religions orientales dans le monde grec et romain«.

Haut de page

Bibliographie

(Sélection / Auswahl)

Monographies / Monographien

Le « Grand atelier de la science ». Franz Cumont et l’Altertumswissenschaft. Héritages et émancipation. Des études à la première guerre mondiale (1888-1923), Rome, Institut Historique Belge de Rome, 2005, 2 vol.

Melgart : cultes et mythes de l’Héraclès tyrien en Méditerranée, Leuven, Uitgeverij Peeters / Namur, Presses universitaires de Namur, 1988.

Éditrice / Herausgeberin

En coll. avec V. Krings : S’écrire et écrire sur l’Antiquité. L’apport des correspondances à l’histoire des travaux scientifiques, Actes de colloque (Toulouse, novembre 2005), Grenoble, Jérôme Millon, 2008.

En coll. avec S. Ribichini et D. Steuernagel : Religioni in contatto nel Mediterraneo antico : modalità di diffusione e processi di interferenza, Actes de colloque (Côme, mai 2006), Pise/Rome, Fabrizio Serra Editore, 2007 (Mediterranea, IV).

En coll. avec G. Bongard-Levine, Y. Litvinenko et A. Marcone : Mongolus Syrio salutem optimam dat. La correspondance entre Mikhaïl Rostovtzeff et Franz Cumont, Paris, de Boccard, 2007 (Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles‑Lettres, 36).

En coll. avec J. Rüpke et P. Scarpi : Religions orientales – culti misterici. Neue Perspektiven. Nouvelles perspectives. Prospettive nuove, Actes de colloque (Côme, septembre 2005), Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2006.

En coll. avec Fr. Van Haeperen, réédition de Franz Cumont : Les religions orientales dans le paganisme romain, Turin, Nino Aragno, 2006.

Articles récents / Neuere Artikel

« Un réseau européen : la correspondance de Franz Cumont », in : Jacob, C. (éd.) : Lieux de savoir I. Espaces et communautés, Paris, Albin Michel, 2007, p. 1072-1094.

« "L’histoire séculière et profane des religions" (F. Cumont) : observations sur l’articulation entre rite et croyance dans l’historiographie des religions de la fin du xixe et de la première moitié du xxe siècle », in : Scheid, J. (éd.) : Rites et croyances dans les religions du monde romain, Vandoeuvres, Fondation Hardt, 2007 (Entretiens sur l’Antiquité classique, LIII), p. 1-37.

« Les "religions orientales" au laboratoire de l’hellénisme. 2. Franz Cumont », Archiv für Religionsgeschichte, 8, 2006, p. 181-205.

« La religione fenicia e punica in Sicilia », in : Anello, P., Martorana, G., Sammartano, R. (éd.) : Ethne e religioni nella Sicilia antica, Rome, Giorgio Bretschneider Editore, 2006, p. 205-216.

En coll. avec V. Krings : « Les Phéniciens, Carthage et nous : histoire et représentations », in : Vita, J. P. et Zamora, J.‑A. (éd.) : Nuovas perspetivas I. La investigación fenicia y púnica, Barcelone, Universidad Pompeu Fabra, 2006, p. 37-47.

En coll. avec V. Krings : « S’écrire et écrire sur l’Antiquité. L’apport des correspondances à l’histoire des travaux scientifiques. Un chantier en cours », Quaderni di storia, 63, 2006, p. 151‑185.

« Entre Terre et Ciel. Parcours historiographique en "hauts-lieux" sur les traces de Franz Cumont et d’autres historiens des religions », Archiv für Religionsgeschichte, 7, 2005, p. 5-19.

« Carthage, l’autre "nation" dans l’historiographie ancienne et moderne », Anabases, 1, 2005, p. 139-160.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Corinne Bonnet », Trivium [En ligne], 4- Les religions orientales dans le monde grec et romain, mis en ligne le 23 octobre 2009, consulté le 23 avril 2017. URL : http://trivium.revues.org/3372

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des la revue Trivium sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Éditions de la maison des sciences de l’homme
  • Logo DVA-Stiftung
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • Revues.org