Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Philippe Buc est professeur d’histoire médiévale au département d’histoire à Stanford University (États-Unis). Ses travaux portent sur l’Antiquité tardive et le Moyen Âge (jusque 1300), la culture politique, l’histoire et l’anthropologie, les rituels politiques, l’exégèse et l’histoire des concepts. En 1994, il a ainsi publié L’Ambiguïté du Livre. Prince, pouvoir et peuple dans les commentaires de la Bible au Moyen Âge, Paris, Beauchesne, un ouvrage qui analysait l’exégèse et l’élaboration des modèles de pouvoir entre 1100 et 1350. Son deuxième livre, Dangereux rituel, Paris, PUF, 2003, portait sur l’usage de concepts anthropologiques, en l’occurrence celui de rituel, dans l’étude de la culture politique médiévale. Il prépare actuellement un ouvrage qui analyse la violence liée à la religion à partir des trois formes culturelles que sont la guerre sainte, le martyr et la terreur.

2Philippe Buc ist Professor für mittelalterliche Geschichte am Departement für Geschichtswissenschaften der Universität Stanford (USA). Seine Forschungen beschäftigen sich mit Spätantike und Mittelalters (bis ca. 1300), mit politischer Kultur, Geschichte und Anthropologie, sowie mit politischen Ritualen, Exegese und Ideengeschichte. Im Jahr 1994 erschien L’Ambiguïté du Livre. Prince, pouvoir et peuple dans les commentaires de la Bible au Moyen Âge (Paris, Beauchesne), eine Analyse der Entwicklung von Machtmodellen zwischen 1100 und 1350. Sein zweites Buch, Dangereux rituel (Paris, PUF, 2003) ist eine methodologische Reflexion über die Anwendungsgrenzen anthropologischer Leitbilder – in diesem Fall jene von Ritualen – im Hinblick auf die politische Kultur im Mittelalter. Im Augenblick bereitet er eine Publikation vor, die sich einer Analyse der Geschichte und der gegenseitigen Überschneidungen dreier kultureller Erscheinungen widmet: Heiliger Krieg, Märtyrertum und Terror.

3Philippe Buc sur le site de la Stanford University

Haut de page

Bibliographie

(Sélection /Auswahl)

Monographies / Monographien

Dangereux rituel : De l’histoire médiévale aux sciences sociales, Paris, PUF, 2003.

L’ambiguïté du Livre : Prince, pouvoir, et peuple dans les commentaires de la Bible au Moyen Âge, Paris, Beauchesne, 1994.

Articles récents / Neuere Artikel

« Some thoughts on the Christian theology of violence, medieval and modern, from the Middle Ages to the French Revolution », in : Rivista di storia del cristianesimo, 5:1, 2008.

« The monster and the critics: A ritual reply », in : Early Medieval Europe, 15:4, 2007, p. 441-452.

« La vengeance de Dieu : De l’exégèse patristique à la Réforme ecclésiastique et la Première Croisade », in : Dominique Barthélemy/François Bougard/Régine Le Jan (éd.), La vengeance, 400-1200, Rome, 2006, p. 451-486 (Collection de l’École française de Rome, 357).

« Nach 754: Warum weniger die Handelnden selbst als eher die Chronisten das politische Ritual erzeugten -- und warum es niemandem auf die wahre Geschichte ankam », in : Bernhard Jussen (éd.), Die Macht des Königs. Herrschaft in Europa vom Frühmittelalter bis in die Neuzeit, München, 2005, p. 28-38.

« Noch einmal 919. Of the ritualized demise of kings and of political rituals in general », in : Gerd Althoff (éd.), Rituale, Zeichen, Werte, Münster, 2004.

« Conclusions », in : Culture politique des Plantagenet (1154-1224), Poitiers, CESEM, 2003.

« 1701 in medieval perspective: Monarchical rituals between the Middle Ages and Modernity »,  in : Majestas,10, 2002.

« Violence and Terror in the Western Christian Tradition » in : A. Ismaili Alaoui (éd.), Religions and Violence, Rabat, Az-Zaman, 2002.

« Political ritual: medieval and modern interpretations », in : Hans-Werner Goetz (éd.), Die Aktualität des Mittelalters, Bochum, D. Winkler Verlag, 2000.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Philippe Buc », Trivium [En ligne], 2- Culture politique et communication symbolique, mis en ligne le 24 octobre 2008, consulté le 27 mai 2017. URL : http://trivium.revues.org/1622

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des la revue Trivium sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Éditions de la maison des sciences de l’homme
  • Logo DVA-Stiftung
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • Revues.org